Bienvenue sur mon blog

Extrait (1) tome 1 "Une pie parmi les paons"


Dans ce nouvel article, je vous partage un des extraits que je chouchoute particulièrement dans le premier tome "Le Paradoxe" d' Une Pie parmi les Paons.

La scène se déroule à l'étage de l'hôtel Le Colibri à Paris. Plus exactement, devant la chambre de Constance, photographe professionnelle, qui se prépare pour le défilé de mode de la grande maison de couture Bourclet. La jeune femme est en pleine conversation avec l'inspecteur Valentin Dubret, sur les agressions survenues la veille dans ce bel établissement, quand celui-ci lui propose son aide.





" Il vint s’intercaler entre moi et la porte, et me fit face.
— Je voudrais m’excuser pour mon comportement de ce matin.
— Je ne vous demande pas de vous justifier, rétorquai-je prise de court. Vous êtes sur une enquête, il est normal que vous soyez sous pression.
Il acquiesça d’un mouvement de tête, m’ouvrit la porte et m’aida à sortir mon matériel sur le palier.
Il est sur une autre affaire ? Mon accident n’en serait pas un ? Que me cachez-vous, Inspecteur ?
Il appela l’ascenseur.
— Inutile, répliquai-je vivement. Je prends les escaliers.
— C’est complètement absurde, vous risquez de vous blesser. Je mets tout à l’intérieur.
— N’insistez pas, je ne rentrerai pas là-dedans !
Je me rendis compte un peu tard que je lui parlais sur la défensive. Mais rien que l’idée d’être enfermée m’angoissa.
— Je préfère de loin les escaliers.
— Fort bien, capitula-t-il, je propose de descendre tout votre équipement. Rejoignons-nous dans le hall.
— Si cela vous fait plaisir.
Il me tendit une main.
— Essayez au moins une fois.
— Non.
Il posa un pied dans l’entrebâillement des portes, se pencha en avant et chuchota :
— C’est lui ou c’est moi qui vous fais peur ?
Voilà une bonne question !
Je regardai autour de moi pour m’assurer que personne n’assistait à cette scène et lui soumis :
— Même si je voulais entrer dans cette... boîte, il n’y aurait pas assez de place pour nous deux.
Une jolie fossette se dessina sur sa joue.
— Je m’engage à vous laisser assez d’espace pour que vous montiez avec moi.
Un mélange d’émotions me fit perdre mon langage. Il me tendit une nouvelle fois la main. La tentation était trop forte. Je jetai alors un dernier coup d’œil dans le couloir et l’acceptai craintivement. Cela dépassait tout entendement. J’étais sur le point de mettre un pied dans la bouche du monstre de fer avec ce beau ténébreux. J’avais la chair de poule et les mains moites.
— Regardez-moi, dit-il calmement, je vous assure qu’il ne vous arrivera rien. "


N'hésitez pas à me laisser un commentaire. Votre regard extérieur est toujours bon à prendre.

Pour ceux qui ont lu le roman, partagez votre ressenti, cela est important pour une jeune autrice comme moi.


Je vous dis à très vite pour un nouvel article dans 15 jours !


🎩 Pour lire un extrait du tome 1 " Le Paradoxe

🎩 Romans papiers et ebooks Amazon

🎩 Romans papiers et marque-pages bijoux Ma boutique

🎩 ou directement vers moi, romans dédicacés + marque-page ; livres numériques ; Marque-pages bijoux (me contacter) !

Proudly created with Wix.com