Proudly created with Wix.com

 

Chronique Tome 1 et 2

par Les Lectures de Minibulle

 

 

Résumé tome 1

 

Paris, 1947.

Un accident de voiture aux causes obscures a effacé la mémoire de Constance, jeune photographe professionnelle.

Appelée à Paris deux ans plus tard pour couvrir un événement dans le milieu de la mode et de la joaillerie, elle va être confrontée à son passé.

Intrigues, faux-semblants, chassé-croisé amoureux font de ce roman une course effrénée à travers le monde à la recherche de sa vérité.

 

Mon avis 

 

Je remercie beaucoup l’auteure Madyline Rose de m’avoir permis de découvrir son univers. Dans ce premier tome, j’avoue avoir été un peu déroutée par le nombre de personnages. Fort heureusement, l’auteure avait eu la bonne idée d’inscrire en tête du livre une table avec la liste des noms. 

 

Je plonge directement dans l’époque des années 50 à Paris. C’est amusant parce que l’héroïne, Constance, semble perdue, et je le suis un peu. 

J’entre immédiatement dans cette atmosphère bien rendue par l’auteure, mais je reste perplexe face aux nombreux personnages, un inspecteur de police à Paris et un commissaire à Marseille avec son inspecteur. 

Je sens bien l’intrigue dès le début, mais tout comme Constance qui a perdu la mémoire, je suis dans le même état d’esprit. Finalement, c’est très bien. Constance cherche, elle se parle intérieurement (en italique dans le livre), elle fait des découvertes, elle semble sous le charme du beau Valentin.

 

Et puis tout se complique. Un meurtre puis deux, Constance qui semble se rappeler des choses, des personnages qui semblent ne plus être ce qu’ils sont. Je me pose des questions. J’ai l’impression de devenir Constance. Le suspense grimpe crescendo et je tourne les pages à vive allure pour connaître la fin et … je reste bouche bée …

 

Résumé tome 2

 

Paris, 1949

 

L’affaire Liliane Contini est révélée au grand jour.

La mémoire lui revenant peu à peu, Constance, accusée de meurtre, devra choisir entre coopérer avec la police ou faire cavalier seul. Mais quelle que soit sa décision, celle-ci aura de lourdes conséquences…

 

Quant à l’inspecteur Valentin Dubret, chargé de l’enquête, il n’aura pas d’autre choix que d’affronter les fantômes du passé qui le hantent depuis plus de deux ans.

Trahisons, complots, meurtres, passion s’entremêleront au fil de leur périple qui les conduiront jusqu’au Mexique.

 

En reviendront-ils indemnes ?

 

Mon avis 

 

Pas de doute, le ton a changé et l’écriture aussi. Je la trouve plus structurée, beaucoup moins brouillon, même si ce mot est un peu dur. Non pas que le premier tome était brouillon, mais il me faisait l’effet d’une écriture à tâtons, écrit avec hésitation. 

Je ne ressens pas du tout la même chose dans le 2ème tome. 

Mais Constance a retrouvé presque toute la mémoire. Alors je me dis que l’écriture du premier tome reflétait bien ce tâtonnement où la jeune photographe hésitait, se cherchait. Ici, elle comprend beaucoup de choses et vous allez être surpris, vous le lecteur qui feuilletez ces pages. 

 

Qui sont les gentils ? Les méchants ? 

 

Constance n’est pas au bout de ses surprises et moi non plus. Jusqu’au bout elle sera tenue en haleine par ces révélations qu’elle découvre peu à peu, comme un puzzle qui se met en place. Elle cherche les pièces, les place et se rend compte qu’elle ressemble à ce que ça doit être mais que ce ne sont pas les bonnes. 

 

J’applaudis des deux mains jusqu’à la touche finale qui demande une suite … Oui, j’en redemande. 

Capture d’écran 2019-06-23 à 11.16.09.pn
  • Facebook
  • YouTube